Pour les personnes qui n’aiment pas l’hiver, laissez-vous bercer

, par Jean Provencher

Lecteurs qui regardez tomber la neige qui s’amoncelle dans nos rues au point de rendre la circulation presque impossible, consolez-vous. La moitié de l’hiver est passé. Aujourd’hui, vous entrez dans l’autre moitié. La tempête qui s’abat sur notre ville n’est pas faite pour faire sourire en apprenant que la moitié de l’hiver est passée. Néanmoins, […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/02/0...