Pour une histoire de la navigation hivernale sur le Saint-Laurent

, par Jean Provencher

Un Charlevoisien, habitant Les Éboulements, qui signe simplement Charlevoix, décide d’y aller d’une lettre au Canadien à quatre jours de Noël. Le quotidien de Québec la publie le 4 janvier 1889. Monsieur, Il est beaucoup parlé de ce temps-ci de la navigation en hiver du St-Laurent. Les uns affirment que la chose est possible ; les […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/01/0...