Pourrait-on imaginer les sucres en novembre ?

, par Jean Provencher

La nouvelle provient de Québec. On nous a souligné un fait remarquable. M. Légaré, fabricant de voitures à Sainte-Foye, a vu de l’eau recueillie, vendredi, d’un érable sur la terre de M. Moreau, et ayant toutes les propriétés pour faire du sucre. Il y en avait environ une pinte [569 ml]. Il y a quelque […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/0...