Poursuivre en justice pour s’affranchir : une forme de résistance ? L’exemple de l’esclave Furcy

Sue Peabody
| :
La décision d’un esclave de revendiquer sa liberté en justice est certes un acte de résistance contre l’esclavage, mais ce n’est pas nécessairement un acte antiesclavagiste. Au moyen de la micro histoire, cet article fait état des différences entre la compréhension personnelle d’un esclave de sa condition injuste et les arguments avancés par ses avocats pour obtenir sa liberté. La lutte individuelle de l’esclave Furcy n’a pas contribué de manière significative au mouvement antiesclavagiste français au XIXe siècle. Au contraire, la décision de la Cour royale d’affranchir Furcy en fonction du principe du sol libre a stabilisé le régime esclavagiste colonial jusqu’à la Révolution de 1848.
| :
A slave’s decision to pursue freedom through the law is undoubtedly an act of resistance against enslavement, but it is not necessarily an act of antislavery. By means of microhistory, this article contrasts one slave’s understanding of his unjust condition with his lawyers’ argument for his freedom. Furcy’s individual struggle for freedom did not significantly contribute to the French antislavery movement of the 19th C. Instead, the Royal Court’s decision to free Furcy via the Free Soil principle effectively stabilized colonial slave regime until the Revolution of 1848.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1042786ar

Dans la même rubrique