Premier concert du Montreal Orchestra, présenté au théâtre Orpheum à Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le répertoire comprend principalement des programmes symphoniques entiers, auxquels s’ajoutent des oeuvres en création montréalaise et de compositeurs canadiens.
Douglas Clarke, doyen de la Faculté de musique de l’Université McGill, dirige bénévolement l’orchestre. De courtes séries de concerts pour la jeunesse seront présentées entre 1935 et 1939. La saison 1940-1941 s’avèrera la dernière. D’abord essoufflé par l’arrivée d’un deuxième orchestre à Montréal (Société des Concerts symphoniques de Montréal), le Montreal Orchestra sera trop fragile pour supporter la maladie de son directeur Douglas Clarke et les conséquences de la déclaration de la Deuxième Guerre mondiale. Le répertoire comprend principalement des programmes symphoniques entiers, auxquels s’ajoutent des oeuvres en création montréalaise et de compositeurs canadiens.
Douglas Clarke, doyen de la Faculté de musique de l’Université McGill, dirige bénévolement l’orchestre. De courtes séries de concerts pour la jeunesse seront présentées entre 1935 et 1939. La saison 1940-1941 s’avèrera la dernière. D’abord essoufflé par l’arrivée d’un deuxième orchestre à Montréal (Société des Concerts symphoniques de Montréal), le Montreal Orchestra sera trop fragile pour supporter la maladie de son directeur Douglas Clarke et les conséquences de la déclaration de la Deuxième Guerre mondiale. Source : Recherche effectuée dans le cadre du projet « Données sur l’histoire de la création musicale au Québec, 1940-2000 (chronologie et bibliographie) », un projet subventionné par le FCAR. Helmut Kalmann, Gilles Potvin et Kenneth Winters, dir., Encyclopédie de la musique du Canada, deuxième édition, Montréal, Fides, 1993 (1982), p. 2205-2207, 3415.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...