Première conquête de la coupe Minto à la crosse par le club Shamrock

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Fierté des Irlandais de la métropole, le club Shamrock remporte la coupe Stanley en 1899 et 1900. Les joueurs du Shamrock font également parler d’eux à la crosse. Le 12 octobre 1901, ils affrontent le YMCA de Vancouver, équipe championne de la côte du Pacifique, pour la coupe Minto, symbole de la suprématie canadienne et mondiale à la crosse. Il s’agit de la deuxième rencontre organisée pour déterminer le champion de la coupe Minto, la première ayant eu lieu le 31 mai 1901 entre Ottawa et Cornwall. Le Shamrock, qui aligne des joueurs étoiles tels que Paddy Brennan et Henry Hoobins, gagne facilement la partie par le pointage de 5 à 0. L’année suivante, le Shamrock perdra la coupe Minto aux mains des Salmonbellies de New Westminster. Mais en juillet 1903, ils la reprendront en défaisant Brantford. C’est le début de l’hégémonie du Shamrock sur la scène nationale. Elle durera jusqu’à la défaite des Montréalais contre New Westminster, le 28 juillet 1908. Fierté des Irlandais de la métropole, le club Shamrock remporte la coupe Stanley en 1899 et 1900. Les joueurs du Shamrock font également parler d’eux à la crosse. Le 12 octobre 1901, ils affrontent le YMCA de Vancouver, équipe championne de la côte du Pacifique, pour la coupe Minto, symbole de la suprématie canadienne et mondiale à la crosse. Il s’agit de la deuxième rencontre organisée pour déterminer le champion de la coupe Minto, la première ayant eu lieu le 31 mai 1901 entre Ottawa et Cornwall. Le Shamrock, qui aligne des joueurs étoiles tels que Paddy Brennan et Henry Hoobins, gagne facilement la partie par le pointage de 5 à 0. L’année suivante, le Shamrock perdra la coupe Minto aux mains des Salmonbellies de New Westminster. Mais en juillet 1903, ils la reprendront en défaisant Brantford. C’est le début de l’hégémonie du Shamrock sur la scène nationale. Elle durera jusqu’à la défaite des Montréalais contre New Westminster, le 28 juillet 1908. Source : La Presse, 14 octobre 1901, p.3. Alan Metcalfe, Canada Learns to Play : The Emergence of Organized Sport, 1807-1914, Coll. « Canadian Social History Series » ,Toronto, McClelland and Stewart, 1987, p.181-218.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...