Première conquête de la coupe Stanley par le Canadien de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

À cause de la distance entre les deux villes, les cinq parties de la série finale sont disputées à Montréal, à l’arèna Westmount. C’est une pratique courante à l’époque puisque la finale de la coupe Stanley oppose les champions de l’Est et de l’Ouest du pays. Parmi les joueurs de la formation gagnante, soulignons les noms de Didier Pitre, Édouard Lalonde, Jack Laviolette et le gardien Georges Vézina
. L’entraîneur du Canadien est George Kennedy.À cause de la distance entre les deux villes, les cinq parties de la série finale sont disputées à Montréal, à l’arèna Westmount. C’est une pratique courante à l’époque puisque la finale de la coupe Stanley oppose les champions de l’Est et de l’Ouest du pays. Parmi les joueurs de la formation gagnante, soulignons les noms de Didier Pitre, Édouard Lalonde, Jack Laviolette et le gardien Georges Vézina
. L’entraîneur du Canadien est George Kennedy. Source : Robert A. Styer, The Encyclopedia of Hockey, Cranbury, A.S. Barnes & Co., 1970, 376 pages.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...