Première du film « Jacques et Novembre »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le film raconte les derniers jours d’un homme de 31 ans qui, condamné à mourir à brève échéance, fait le bilan de sa vie. Confiné dans sa chambre d’hôpital, puis dans son appartement, Jacques se filme lui-même afin de rassembler ses souvenirs. Son copain Denis prend aussi la caméra, afin de capter pour lui des images de moments privilégiés, des paysages, des lieux familiers. « Jacques et Novembre », loin d’être pessimiste, jette un regard différent sur la mort. Il se verra décerner une mention spéciale du jury lors du Festival international du film de Tokyo et se méritera le prix du jury catholique lors de la Semaine internationale du cinéma de Mannheim, en Allemagne. Au festival des jeunes réalisateurs de Belfort, en France, il remportera le prix du meilleur film étranger en plus du prix du public, ex-aequo avec « Madame P. » d’Eve Bonfanti. « Jacques et Novembre » ne tiendra cependant l’affiche que pendant deux semaines à Paris, attirant seulement 299 spectateurs.Le film raconte les derniers jours d’un homme de 31 ans qui, condamné à mourir à brève échéance, fait le bilan de sa vie. Confiné dans sa chambre d’hôpital, puis dans son appartement, Jacques se filme lui-même afin de rassembler ses souvenirs. Son copain Denis prend aussi la caméra, afin de capter pour lui des images de moments privilégiés, des paysages, des lieux familiers. « Jacques et Novembre », loin d’être pessimiste, jette un regard différent sur la mort. Il se verra décerner une mention spéciale du jury lors du Festival international du film de Tokyo et se méritera le prix du jury catholique lors de la Semaine internationale du cinéma de Mannheim, en Allemagne. Au festival des jeunes réalisateurs de Belfort, en France, il remportera le prix du meilleur film étranger en plus du prix du public, ex-aequo avec « Madame P. » d’Eve Bonfanti. « Jacques et Novembre » ne tiendra cependant l’affiche que pendant deux semaines à Paris, attirant seulement 299 spectateurs. Source : Relations : http://www.cam.org/~lever/Articles/Jacques.html

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...