Première livraison de la Beauharnois Light, Heat and Power

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Avec le temps, les immenses turbines de la Beauharnois Light, Heat & Power développeront un potentiel maximum de l’ordre de 2 millions chevaux-vapeur.Avec le temps, les immenses turbines de la Beauharnois Light, Heat & Power développeront un potentiel maximum de l’ordre de 2 millions chevaux-vapeur. Source : Le Devoir, 1 octobre 1932, p.3.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...