Première participation de Mouffe à un spectacle d’envergure avec « l’Osstidcho »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Avec Mouffe, Louise Forestier
et Yvon Deschamps
, Robert Charlebois conçoit et présente « l’Osstidcho », un spectacle qui sort des sentiers battus. Ce spectacle permet la naissance d’un nouveau genre musical québécois. Selon Robert Léger : « Si la trame et la mise en scène du spectacle sont fort relâchées (les artistes se trompent souvent sur scène et n’en font pas un drame, prenant le public comme complice), la fraîcheur, la créativité, le modernisme qui affleurent à chaque instant en font un événement exceptionnel. » Alliant le français québécois à la musique rock américaine, le disque tiré de « l’Osstidcho » devint un sérieux concurrent aux rockers américains. Le spectacle controversé demeurera à l’affiche pendant plusieurs mois et sera repris à la Place des Arts quelques années plus tard. Pendant ces années, Mouffe écrira plusieurs textes de chansons pour Robert Charlebois. Après la séparation du couple, elle continuera à travailler dans le milieu artistique comme metteure en scène pour plusieurs spectacles. Elle écrira aussi des chansons, notamment pour Joe Bocan, Louise Portal et Diane Tell.Avec Mouffe, Louise Forestier
et Yvon Deschamps
, Robert Charlebois conçoit et présente « l’Osstidcho », un spectacle qui sort des sentiers battus. Ce spectacle permet la naissance d’un nouveau genre musical québécois. Selon Robert Léger : « Si la trame et la mise en scène du spectacle sont fort relâchées (les artistes se trompent souvent sur scène et n’en font pas un drame, prenant le public comme complice), la fraîcheur, la créativité, le modernisme qui affleurent à chaque instant en font un événement exceptionnel. » Alliant le français québécois à la musique rock américaine, le disque tiré de « l’Osstidcho » devint un sérieux concurrent aux rockers américains. Le spectacle controversé demeurera à l’affiche pendant plusieurs mois et sera repris à la Place des Arts quelques années plus tard. Pendant ces années, Mouffe écrira plusieurs textes de chansons pour Robert Charlebois. Après la séparation du couple, elle continuera à travailler dans le milieu artistique comme metteure en scène pour plusieurs spectacles. Elle écrira aussi des chansons, notamment pour Joe Bocan, Louise Portal et Diane Tell. Source : Roger Chamberland, André Gaulin, La Chanson québécoise, de la Bolduc à aujourd’hui, Coll. « Anthologie des cahiers du centre de recherche en littérature québécoise », Québec, Nuit blanche, 1994, 593 pages. Robert Léger, La chanson québécoise en question, Coll. « En question », Montréal, Québec/Amérique, 2003, p.68-70.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...