Première participation de l’Union des électeurs aux élections provinciales

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’Union des électeurs naît de la Ligue du Crédit Social, mise sur pied en 1936 par l’un des fondateurs de l’Union, Louis Even. La ligue veut promouvoir les idées économiques d’un ingénieur britannique, le major Douglas, selon qui l’octroi d’un crédit au consommateur (crédit social) favoriserait l’économie. Influents dans l’Ouest canadien, les Créditistes connaîtront peu de succès au Québec. En fait, avec l’Union des électeurs, la ligue ne cherche pas tant à prendre le pouvoir qu’à exercer une pression sur le gouvernement. Lors de l’élection générale de 1948, elle obtient le support de 9 % des électeurs, mais ses dirigeants décideront par la suite de ne plus présenter de candidats lors des élections.L’Union des électeurs naît de la Ligue du Crédit Social, mise sur pied en 1936 par l’un des fondateurs de l’Union, Louis Even. La ligue veut promouvoir les idées économiques d’un ingénieur britannique, le major Douglas, selon qui l’octroi d’un crédit au consommateur (crédit social) favoriserait l’économie. Influents dans l’Ouest canadien, les Créditistes connaîtront peu de succès au Québec. En fait, avec l’Union des électeurs, la ligue ne cherche pas tant à prendre le pouvoir qu’à exercer une pression sur le gouvernement. Lors de l’élection générale de 1948, elle obtient le support de 9 % des électeurs, mais ses dirigeants décideront par la suite de ne plus présenter de candidats lors des élections. Source : Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain, Le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1986, p.343. Howard A. Scarrow, Canada Votes : a Handbook of Federal and Provincial Election Data, New Orleans, Hauser Press, 1962, 238 pages.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...