Première traversée du lac Saint-Jean à la nage par Jacques Amyot

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Quelques nageurs sont au départ lors de cette tentative, mais Amyot est le seul à compléter l’épreuve. Le public acclamera malgré tout les efforts d’une jeune Trifluvienne, Louise Parenteau, qui est retirée de l’eau après avoir nagé pendant environ 13 heures. L’exploit d’Amyot sera suivi au cours des années suivantes par une compétition entre plusieurs nageurs qui se partageront des bourses. La Traversée du lac Saint-Jean deviendra une tradition annuelle de plus en plus populaire au cours des années 60 et 70. Elle mettra en vedette de grands nageurs étrangers (Herman Willemse, John Kinsella) et Québécois (Régent Lacoursière, Robert Lachance, Christine Cossette).Quelques nageurs sont au départ lors de cette tentative, mais Amyot est le seul à compléter l’épreuve. Le public acclamera malgré tout les efforts d’une jeune Trifluvienne, Louise Parenteau, qui est retirée de l’eau après avoir nagé pendant environ 13 heures. L’exploit d’Amyot sera suivi au cours des années suivantes par une compétition entre plusieurs nageurs qui se partageront des bourses. La Traversée du lac Saint-Jean deviendra une tradition annuelle de plus en plus populaire au cours des années 60 et 70. Elle mettra en vedette de grands nageurs étrangers (Herman Willemse, John Kinsella) et Québécois (Régent Lacoursière, Robert Lachance, Christine Cossette). Source : La Presse, 24 juillet 1955, p.28.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...