Présentation d’une épreuve de la Coupe du monde de ski de fond à Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les Canadiens ont de plus en plus de succès en ski de fond, une discipline dominée par les Européens, plus particulièrement les Scandinaves. En 2011, le Québécois Alex Harvey et l’Ontarien Devon Kershaw signent même une première en remportant le titre mondial par équipe en style classique. L’intérêt pour cette discipline au Québec atteint un nouveau sommet en décembre 2012 alors que la Vieille Capitale est l’hôte d’épreuves de la Coupe du monde de sprint de la Fédération internationale de ski (FIS), du jamais-vu ici. Le président d’honneur est Pierre Harvey, un ex-olympien en ski de fond et en cyclisme qui est également le père d’Alex Harvey. Un parcours d’environ 800 mètres est aménagé dans la partie urbaine, le départ étant donné sur la Grande Allée, près du Parlement. Le 7 décembre, Kershaw et Harvey prennent le 5e rang dans l’épreuve par équipe, malgré une chute du Québécois dans l’avant-dernier tour. Des athlètes du Kazakhstan obtiennent la victoire alors que, chez les femmes, ce sont les Américaines qui font la loi. Le 8, une foule immense est réunie pour assister à l’épreuve individuelle. Cette fois, deux Suédois, Emil Joensson et Teodor Peterson, prennent les deux plus hautes marches du podium. Chez les femmes, c’est l’Américaine Kikkan Randall qui récolte les grands honneurs devant deux Scandinaves. Pour sa part, Harvey, qui n’est pas un spécialiste du sprint, une épreuve de 1,6 kilomètre, est le meilleur Canadien avec le 21e rang au classement final. Des foules évaluées à plusieurs dizaines de milliers de personnes assistent aux compétitions qui s’avèrent une réussite. Sur cette lancée, Québec tentera d’accueillir d’autres événements sportifs susceptibles de contribuer au rayonnement de la ville, comme ces épreuves de la Coupe du monde qui ont été télédiffusées dans une soixantaine de pays. Le ski de fond canadien connait un autre grand jour le 21 février 2013, alors que Alex Harvey remporte la médaille de bronze en sprint de style classique aux championnats du monde présentés à Val di Fiemme, en Italie. Il s’agit d’une première nationale dans une épreuve individuelle de ski de fond disputée à ce niveau.Les Canadiens ont de plus en plus de succès en ski de fond, une discipline dominée par les Européens, plus particulièrement les Scandinaves. En 2011, le Québécois Alex Harvey et l’Ontarien Devon Kershaw signent même une première en remportant le titre mondial par équipe en style classique. L’intérêt pour cette discipline au Québec atteint un nouveau sommet en décembre 2012 alors que la Vieille Capitale est l’hôte d’épreuves de la Coupe du monde de sprint de la Fédération internationale de ski (FIS), du jamais-vu ici. Le président d’honneur est Pierre Harvey, un ex-olympien en ski de fond et en cyclisme qui est également le père d’Alex Harvey. Un parcours d’environ 800 mètres est aménagé dans la partie urbaine, le départ étant donné sur la Grande Allée, près du Parlement. Le 7 décembre, Kershaw et Harvey prennent le 5e rang dans l’épreuve par équipe, malgré une chute du Québécois dans l’avant-dernier tour. Des athlètes du Kazakhstan obtiennent la victoire alors que, chez les femmes, ce sont les Américaines qui font la loi. Le 8, une foule immense est réunie pour assister à l’épreuve individuelle. Cette fois, deux Suédois, Emil Joensson et Teodor Peterson, prennent les deux plus hautes marches du podium. Chez les femmes, c’est l’Américaine Kikkan Randall qui récolte les grands honneurs devant deux Scandinaves. Pour sa part, Harvey, qui n’est pas un spécialiste du sprint, une épreuve de 1,6 kilomètre, est le meilleur Canadien avec le 21e rang au classement final. Des foules évaluées à plusieurs dizaines de milliers de personnes assistent aux compétitions qui s’avèrent une réussite. Sur cette lancée, Québec tentera d’accueillir d’autres événements sportifs susceptibles de contribuer au rayonnement de la ville, comme ces épreuves de la Coupe du monde qui ont été télédiffusées dans une soixantaine de pays. Le ski de fond canadien connait un autre grand jour le 21 février 2013, alors que Alex Harvey remporte la médaille de bronze en sprint de style classique aux championnats du monde présentés à Val di Fiemme, en Italie. Il s’agit d’une première nationale dans une épreuve individuelle de ski de fond disputée à ce niveau. Source : Le Soleil, 8 et 9 décembre 2012 ; 
http://www.radio-canada.ca/sports/ski/2012/12/08/005-fond-quebec-samedi.shtml  ;
http://www.sprintquebec.com/  ;
http://www.lapresse.ca/sports/ski-et-surf/ski-de-fond/201302/21/01-4623865-alex-harvey-remporte-le-bronze-aux-mondiaux.php

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...