Présentation de la pièce « Albertine en cinq temps »

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Deux ans plus tard, Tremblay sera récipiendaire du prix Chalmers, à Toronto, pour « Albertine en cinq temps ». Cette pièce, que plusieurs considèrent comme étant la meilleure de Tremblay, ne vieillit pas car on la rejoue souvent et qu’elle est adaptée par différents metteurs en scène. En fait, il s’agit de d’une des pièces de Tremblay qui fera l’objet du plus grand nombre de traductions et d’adaptations.Deux ans plus tard, Tremblay sera récipiendaire du prix Chalmers, à Toronto, pour « Albertine en cinq temps ». Cette pièce, que plusieurs considèrent comme étant la meilleure de Tremblay, ne vieillit pas car on la rejoue souvent et qu’elle est adaptée par différents metteurs en scène. En fait, il s’agit de d’une des pièces de Tremblay qui fera l’objet du plus grand nombre de traductions et d’adaptations. Source : L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p.2448.
http://membres.lycos.fr/karmina/nouveau.html Site du « Canadian theatre encyclopedia » : http://www.canadiantheatre.com/a/albertineencinqtemps.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...