Présentation de la première partie du Canadien de Montréal à l’arèna Mont-Royal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’incendie du Jubilee, à l’été 1919, est à l’origine de la construction de l’arèna Mont-Royal, un bâtiment évalué à 300 000 $ qui est érigé entre les rues Clarke et Saint-Urbain. On évalue à plus de 5 000 le nombre de partisans du Tricolore qui assistent à cette joute inaugurale. Les joueurs du Canadien font les choses en grand, défaisant à cette occasion le Saint-Patrick de Toronto par la marque de 14 à 7. L’étoile individuelle pour les locaux est l’attaquant Édouard « Newsy » Lalonde qui enregistre 6 des 14 buts des siens. L’arèna Mont-Royal restera le domicile du Canadien de Montréal jusqu’en 1926, année où l’équipe déménagera au Forum, un amphithéâtre plus spacieux situé à l’angle des rues Atwater et Sainte-Catherine. L’incendie du Jubilee, à l’été 1919, est à l’origine de la construction de l’arèna Mont-Royal, un bâtiment évalué à 300 000 $ qui est érigé entre les rues Clarke et Saint-Urbain. On évalue à plus de 5 000 le nombre de partisans du Tricolore qui assistent à cette joute inaugurale. Les joueurs du Canadien font les choses en grand, défaisant à cette occasion le Saint-Patrick de Toronto par la marque de 14 à 7. L’étoile individuelle pour les locaux est l’attaquant Édouard « Newsy » Lalonde qui enregistre 6 des 14 buts des siens. L’arèna Mont-Royal restera le domicile du Canadien de Montréal jusqu’en 1926, année où l’équipe déménagera au Forum, un amphithéâtre plus spacieux situé à l’angle des rues Atwater et Sainte-Catherine. Source : Le Devoir, 10 janvier 1920, p.10

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...