Présentation du combat de boxe entre Johnny Kilbane et Frankie Fleming

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Misant sur la popularité du poids plume Frankie Fleming, un excellent boxeur local, et sur la venue du champion mondial Johnny Kilbane, le promoteur George Kennedy attire 5 000 spectateurs au parc Sohmer. Le titre de Fleming n’est pas en jeu. Cela n’empêche pas le public de débourser 8 000 $ pour assister au combat. Après dix rondes âprement disputées, celui-ci se solde par un « no decision ». Ce verdict signifie qu’aucun homme n’est officiellement déclaré gagnant, laissant ainsi aux journalistes présents le loisir de choisir leur propre vainqueur. Au cours des années qui suivent, l’intérêt pour la boxe ne se démentira pas, particulièrement à Montréal qui deviendra une des plaques tournantes de ce sport en Amérique. Misant sur la popularité du poids plume Frankie Fleming, un excellent boxeur local, et sur la venue du champion mondial Johnny Kilbane, le promoteur George Kennedy attire 5 000 spectateurs au parc Sohmer. Le titre de Fleming n’est pas en jeu. Cela n’empêche pas le public de débourser 8 000 $ pour assister au combat. Après dix rondes âprement disputées, celui-ci se solde par un « no decision ». Ce verdict signifie qu’aucun homme n’est officiellement déclaré gagnant, laissant ainsi aux journalistes présents le loisir de choisir leur propre vainqueur. Au cours des années qui suivent, l’intérêt pour la boxe ne se démentira pas, particulièrement à Montréal qui deviendra une des plaques tournantes de ce sport en Amérique. Source : La Presse, 25 mai 1917, p.6.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...