Présentation du premier tournoi de la coupe Canada

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

L’originalité de ce tournoi, par rapport aux championnats mondiaux présentés à chaque printemps, est le fait que les meilleurs joueurs professionnels peuvent y prendre part. Cette situation favorise évidemment le Canada qui aligne une formation très puissante. Confrontés à la Tchécoslovaquie en finale du tournoi, les Canadiens remportent la série deux de trois en deux rencontres, mais non sans avoir peiné dans le deuxième match qu’ils gagnent 5-4 en temps supplémentaire sur le but de Darryl Sittler. La joute décisive, ainsi que plusieurs rencontres importantes du tournoi, sont présentées au Forum de Montréal. Parmi les Québécois qui participent à cette compétition, soulignons les noms de Serge Savard
, Guy Lapointe, Gilbert Perreault, Marcel Dionne, Rogatien Vachon, Guy Lafleur
et celui de l’entraîneur, Scotty Bowman. La deuxième édition du tournoi de la coupe Canada n’aura lieu qu’en 1981. L’originalité de ce tournoi, par rapport aux championnats mondiaux présentés à chaque printemps, est le fait que les meilleurs joueurs professionnels peuvent y prendre part. Cette situation favorise évidemment le Canada qui aligne une formation très puissante. Confrontés à la Tchécoslovaquie en finale du tournoi, les Canadiens remportent la série deux de trois en deux rencontres, mais non sans avoir peiné dans le deuxième match qu’ils gagnent 5-4 en temps supplémentaire sur le but de Darryl Sittler. La joute décisive, ainsi que plusieurs rencontres importantes du tournoi, sont présentées au Forum de Montréal. Parmi les Québécois qui participent à cette compétition, soulignons les noms de Serge Savard
, Guy Lapointe, Gilbert Perreault, Marcel Dionne, Rogatien Vachon, Guy Lafleur
et celui de l’entraîneur, Scotty Bowman. La deuxième édition du tournoi de la coupe Canada n’aura lieu qu’en 1981. Source : La Presse, 2 septembre 1976, p.B1-B2

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...