Présentation du programme des candidats ouvriers à l’élection générale provinciale

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Ces candidats représentant les divisions de Saint-Louis, Hochelaga et Saint-Jacques reçoivent l’appui du Conseil des métiers et du travail de Montréal (CMTM). Ils mèneront une campagne très active. Il s’agit d’Alphonse Verville, dans Hochelaga, Achille Latreille, dans Saint-Louis et Antoine Kelly, dans Saint-Jacques. Lors de certaines assemblées publiques, comme celle qui a lieu le 20 novembre, 1 300 personnes s’entassent à l’hôtel de ville de Saint-Henri pour écouter Verville, le plus populaire des trois candidats. Toutefois, aucun candidat ouvrier ne sera élu à l’Assemblée législative lors de l’élection du 25 novembre.Ces candidats représentant les divisions de Saint-Louis, Hochelaga et Saint-Jacques reçoivent l’appui du Conseil des métiers et du travail de Montréal (CMTM). Ils mèneront une campagne très active. Il s’agit d’Alphonse Verville, dans Hochelaga, Achille Latreille, dans Saint-Louis et Antoine Kelly, dans Saint-Jacques. Lors de certaines assemblées publiques, comme celle qui a lieu le 20 novembre, 1 300 personnes s’entassent à l’hôtel de ville de Saint-Henri pour écouter Verville, le plus populaire des trois candidats. Toutefois, aucun candidat ouvrier ne sera élu à l’Assemblée législative lors de l’élection du 25 novembre. Source : La Presse, 16 novembre 1904, p.1, 17 novembre 1904, p.1 et 14, 18 novembre 1904, p.1 et 21 novembre 1904, p.7 et 14.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...