Présentation du spectacle d’adieu de Jean-Pierre Ferland

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Au fil de sa carrière qui s’étale sur près de 50 ans, Jean-Pierre Ferland est devenu un des artistes les plus populaires du Québec. Récipiendaire de plusieurs prix, il a été l’auteur de chansons et d’albums qui ont traversé le temps, en plus d’être associé à des spectacles mémorables comme ceux qui ont marqué les Fêtes de la Saint-Jean-Baptiste en 1975 et en 1976. En 2005, il entreprend une tournée d’adieu (Trois fois Ferland) qui doit se clôturer le 13 octobre 2006 avec un spectacle d’envergure au Centre Bell. Le jour même de l’événement, Ferland est cependant contraint à l’annulation. Victime d’une ischémie cérébrale transitoire, il est hospitalisé d’urgence, une nouvelle qui occupe la première page des quotidiens de la province et qui suscite un formidable courant de sympathie à l’endroit de l’artiste de 72 ans. Celui-ci exprime le désir de reprendre son dernier spectacle dès que possible, un voeu qui se réalise au Centre Bell le 14 janvier 2007. Ferland reprend alors ses plus grands succès lors d’une soirée de plus de deux heures chargée d’émotions qui reçoit un écho très favorable dans la presse du lendemain. Au fil de sa carrière qui s’étale sur près de 50 ans, Jean-Pierre Ferland est devenu un des artistes les plus populaires du Québec. Récipiendaire de plusieurs prix, il a été l’auteur de chansons et d’albums qui ont traversé le temps, en plus d’être associé à des spectacles mémorables comme ceux qui ont marqué les Fêtes de la Saint-Jean-Baptiste en 1975 et en 1976. En 2005, il entreprend une tournée d’adieu (Trois fois Ferland) qui doit se clôturer le 13 octobre 2006 avec un spectacle d’envergure au Centre Bell. Le jour même de l’événement, Ferland est cependant contraint à l’annulation. Victime d’une ischémie cérébrale transitoire, il est hospitalisé d’urgence, une nouvelle qui occupe la première page des quotidiens de la province et qui suscite un formidable courant de sympathie à l’endroit de l’artiste de 72 ans. Celui-ci exprime le désir de reprendre son dernier spectacle dès que possible, un voeu qui se réalise au Centre Bell le 14 janvier 2007. Ferland reprend alors ses plus grands succès lors d’une soirée de plus de deux heures chargée d’émotions qui reçoit un écho très favorable dans la presse du lendemain. Source : La Presse, 13 octobre 2006, p. A1 ; 13 janvier 2007, Arts et spectacles, p. 4 et 5 ; 14 janvier 2007, p. A2-A3. Le Devoir, 15 janvier 2007, p. B8. http://www.radio-canada.ca/arts-spectacles/musique/2007/01/13/001-ferland-adieux.asp

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...