Privatisation de la Société nationale de l’amiante

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La Société nationale de l’amiante (SNA) vend ses filiales Atlas Turner, Société Asbestos et Les mines d’amiante Bell, derniers vestiges de l’incursion coûteuse du gouvernement québécois dans l’exploitation de l’amiante, à la société d’exploration minière Mazarin, une transaction approuvée par le conseil des ministres. Mazarin est une société d’exploration minière qui possède notamment un riche gisement de graphite, situé à Fermont sur la Côte-Nord.La Société nationale de l’amiante (SNA) vend ses filiales Atlas Turner, Société Asbestos et Les mines d’amiante Bell, derniers vestiges de l’incursion coûteuse du gouvernement québécois dans l’exploitation de l’amiante, à la société d’exploration minière Mazarin, une transaction approuvée par le conseil des ministres. Mazarin est une société d’exploration minière qui possède notamment un riche gisement de graphite, situé à Fermont sur la Côte-Nord. Source : Le Devoir, 2 septembre 1992 p. A5 et 3 septembre 1992 p. 5. La Presse, 3 septembre 1992, p.B4.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...