Publication d’un Libre blanc sur la réforme de l’éducation

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Parmi les propositions contenues dans ce livre, soulingons qu’il « maintient la possibilité pour les écoles de se voir octroyer un statut juridique confessionnel (...) Les écoles deviendront des corporations publiques dotées d’un conseil d’administration où les parents (...) seront majoritaires (...) Le suffrage universel sera aboli. Les commissions scolaires dorénavant conçues comme des coopératives de service seront administrées par les représentants de chacune des écoles auxquelles s’ajouteront des représentants élus des municipalités (...) La carte des commissions scolaires sera considérablement modifiée (...) chaque commission scolaire administra à la fois le réseau d’écoles primaires et secondaires. (...) Puis, le ministère de l’Éducation verra son rôle redéfini en fonction de la nouvelle configuration du système. »Parmi les propositions contenues dans ce livre, soulingons qu’il « maintient la possibilité pour les écoles de se voir octroyer un statut juridique confessionnel (...) Les écoles deviendront des corporations publiques dotées d’un conseil d’administration où les parents (...) seront majoritaires (...) Le suffrage universel sera aboli. Les commissions scolaires dorénavant conçues comme des coopératives de service seront administrées par les représentants de chacune des écoles auxquelles s’ajouteront des représentants élus des municipalités (...) La carte des commissions scolaires sera considérablement modifiée (...) chaque commission scolaire administra à la fois le réseau d’écoles primaires et secondaires. (...) Puis, le ministère de l’Éducation verra son rôle redéfini en fonction de la nouvelle configuration du système. » Source : Le Devoir, 22 juin 1982, p.1 et 14.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...