Publication des conclusions de la Commission d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le mandat de la Commission consistait à « recommander les mesures à prendre pour que la Confédération canadienne se développe d’après le principe de l’égalité entre les deux peuples qui l’ont fondée. » Elle devait ensuite « faire rapport sur le rôle dévolu aux institutions (...) en vue de favoriser (...) une compréhension plus répandue du caractère biculturel de notre pays. » La Commission, qui à sa création, était co-présidée par André Laurendeau et Davidson Dunton, conclut que « pour que soit maintenu le caractère biculturel du Canada, il faut que chaque communauté puisse bien préserver sa langue maternelle dans toutes les parties du pays où elle est établie, il en résulte des obligations particulières à l’endroit des minorités. (...) Dans le cas d’une minorité, l’enseignement est encore plus important, car l’école peut créer un milieu culturel qui serait irréalisable ailleurs au sein de la communauté. »Le mandat de la Commission consistait à « recommander les mesures à prendre pour que la Confédération canadienne se développe d’après le principe de l’égalité entre les deux peuples qui l’ont fondée. » Elle devait ensuite « faire rapport sur le rôle dévolu aux institutions (...) en vue de favoriser (...) une compréhension plus répandue du caractère biculturel de notre pays. » La Commission, qui à sa création, était co-présidée par André Laurendeau et Davidson Dunton, conclut que « pour que soit maintenu le caractère biculturel du Canada, il faut que chaque communauté puisse bien préserver sa langue maternelle dans toutes les parties du pays où elle est établie, il en résulte des obligations particulières à l’endroit des minorités. (...) Dans le cas d’une minorité, l’enseignement est encore plus important, car l’école peut créer un milieu culturel qui serait irréalisable ailleurs au sein de la communauté. » Source : Gouvernement du Canada, Rapport de la Commission royale d’enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme : l’éducation, Imprimeur de la Reine, Ottawa, 1968, 379 p.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...