Quand la mode s’en allait aux champs : la consommation textile au Bas-Canada au milieu du XIXe siècle

Béatrice Craig
Dans la première moitié du XIXe siècle selon Vallières et Desloges, les tissus bon marché pénétrèrent massivement le marché urbain bas-canadien, qui se vit offrir des choix variés et constamment renouvelés d’articles. Cette étude montre que les consommateurs ruraux avaient également accès à une large variété d’articles, incluant des textiles récemment introduits sur le marché, et qu’ils tirèrent avantage des choix offerts. Leurs achats révèlent des préférences pour certains articles plutôt que d’autres, préférences qui variaient dans le temps et l’espace. Les habitants ne suivaient peut-être pas LA mode de près, mais il y avait clairement des modes locales.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/haf...