Que comprendre encore ?

, par Jean Provencher

Le Quotidien de Lévis annonce avec un grand sérieux qu’on a vu passer dans le bas du fleuve, l’autre jour, un cheval de mer, que deux ou trois cents veaux-marins accompagnaient. Cette caravane d’habitants des mers passait à grande vitesse. Le marin qui nous raconte ce fait trouve dans le cheval de mal [sic] l’explication […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2017/09/0...