Québec : ce « je ne sais quoi d’inexprimable qui surprend et grise l’esprit »

, par Jean Provencher

Il existe un certain nombre de récits de voyageurs français venus au Québec entre 1870 et 1920. Celui de Valbert Chevillard, Paysages canadiens, publié à Paris chez Alphonse Lemerre en 1891, m’était complètement inconnu. Le journal Le Canadien du 16 novembre 1891 en glisse un mot. Mais reportons-nous à l’original. Voici Chevillard gagnant Québec. Québec […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2015/11/2...