Quelqu’un quelque part a-t-il encore souvenir du Sorelois José Paul ?

, par Jean Provencher

José Paul Parlant de la pesanteur des colis que les voyageurs allant au Nord-Ouest, autrefois, avaient à porter lorsqu’ils devaient « portager », M. l’abbé G. Dugas nous donne les renseignements suivants : « Un colis pesait ordinairement 90 livres [41 kilos]. Un homme de moyenne force et un peu accoutumé à soulever ces fardeaux en portait deux à […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/11/1...