Quelques leçons que les atlanticistes ont apprises de l’Atlantique français1

François Laramée
| :
Qu’avons-nous appris de la récente floraison de travaux sur l’Atlantique français de l’époque moderne menés par les historiens francophones et anglophones ? Ce bilan historiographique se penche sur trois aspects importants de la question : le raffinement et la remise en question du modèle de l’Atlantique en tant qu’espace économique cohérent et intégré ; l’esclavage, ses conséquences et ses résistances ; et la création et la circulation des savoirs. Les études portant sur des particularités locales, voire individuelles, s’y révèlent particulièrement éclairantes. Quelques avenues de recherches ultérieures sont également proposées.
| :
What have we learned from the recent wealth of studies about the Early Modern French Atlantic, produced by both Francophone and Anglophone historians ? This historiographical survey focuses on three aspects of the issue : a refining and questioning of the Atlantic model as a coherent and integrated economic space ; slavery, its consequences and its forms of resistance ; and the creation and circulation of knowledge. Studies about regional and individual specificities are particularly enlightening in this matter. Some potential avenues for further research are also suggested.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1042787ar