Quels fruits donneront donc ces bourgeons magnifiques ?

, par Jean Provencher

Chez moi, lorsqu’ils seront mûrs, j’aurai peine à en profiter. Les bêtes viendront les manger durant la nuit, car les plants ne sont pas très hauts. Au lac Saint-Jean, pour se moquer des autres régions québécoises, on dit qu’il en faut trois pour faire une tarte. Chez vous, amis français, vous appelez ça des myrtilles. […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/05/2...