Qui sauvera le patrimoine ethnologique des Québécois ?

, par Jean-François Blanchette

Le gouvernement du Québec annonce pour 2017 une nouvelle politique culturelle, mais coupe en même temps les vivres à des sociétés de recherche et d’animation du patrimoine telles que la Société québécoise d’ethnologie, tandis que l’Université Laval annonce la fermeture de son baccalauréat en ethnologie. Où se formeront désormais les ethnologues qui étudient les conditions humaines, matérielles et culturelles des gens ordinaires ? La question se pose donc avec pertinence et urgence : Qui sauvera le patrimoine ethnologique des Québécois ?

Voir en ligne : http://ethnologiequebec.org/2016/03...