Reconnaissance de la République populaire de Chine par le gouvernement canadien

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Cet événement survient plus de 20 ans après l’avènement au pouvoir des Communistes, un bouleversement majeur qui avait incité les nations occidentales à reconnaître le gouvernement de Taïwan, là où s’était réfugié le leader nationaliste Tchang Kaï-Chek, comme le véritable gouvernement de la Chine. Cette annonce du Canada, qui survient environ deux ans avant la visite du président américain Richard Nixon en Chine, constitue un des plus grands coups d’éclats de l’histoire de la diplomatie canadienne. En octobre 1973, le premier ministre Trudeau se rendra d’ailleurs à Beijing pour rencontrer le leader chinois, Mao Zedong.Cet événement survient plus de 20 ans après l’avènement au pouvoir des Communistes, un bouleversement majeur qui avait incité les nations occidentales à reconnaître le gouvernement de Taïwan, là où s’était réfugié le leader nationaliste Tchang Kaï-Chek, comme le véritable gouvernement de la Chine. Cette annonce du Canada, qui survient environ deux ans avant la visite du président américain Richard Nixon en Chine, constitue un des plus grands coups d’éclats de l’histoire de la diplomatie canadienne. En octobre 1973, le premier ministre Trudeau se rendra d’ailleurs à Beijing pour rencontrer le leader chinois, Mao Zedong. Source : http://www.dfait-maeci.gc.ca/canada-magazine/wv_10/10t5-f.htm  ;
http://www.asiapacific.ca/about_f/pressreleases/toptenother_f.cfm

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...