Réélection de Roger Provost à la présidence de la Fédération des travailleurs du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

À ce moment, la FTQ défend les intérêts d’environ 200 000 ouvriers québécois. Son président Provost, en poste depuis la fondation de la centrale, en 1957, y restera jusqu’à son décès, en 1964.À ce moment, la FTQ défend les intérêts d’environ 200 000 ouvriers québécois. Son président Provost, en poste depuis la fondation de la centrale, en 1957, y restera jusqu’à son décès, en 1964. Source : Fernand Harvey et Peter Southam, Chronologie du Québec (1940-1971), Québec, Institut supérieur des sciences humaines, no 4, janvier 1972, p.96.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...