Réélection des libéraux de Jean Chrétien à la Chambre des communes à Ottawa

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les élections confirment le morcellement du pays alors que le Parti libéral triomphe en Ontario, le Reform Party dans l’Ouest et que le Bloc québécois se démarque uniquement dans les circonscriptions francophones du Québec. La formation dirigée par Gilles Duceppe connaît d’aileurs un recul au Québec alors qu’elle obtient les faveurs d’environ 36% des électeurs, un pourcentage qui n’est que légèrement supérieur à celui que reçoivent les libéraux de Jean Chrétien. Parallèlement à cela, le Parti progressiste-conservateur fait des percées dans les provinces de l’Atlantique et réussit à faire élire cinq députés, dont le chef Jean Charest, au Québec. Pour sa part, le Nouveau Parti démocratique conserve certains acquis dans les provnices de l’Atlantique et au Manitoba. Les libéraux de Jean Chrétien détiennent néanmoins une majorité à la Chambre des communes, ce qui leur permettra de diriger le pays pendant les quatre prochaines années.Les élections confirment le morcellement du pays alors que le Parti libéral triomphe en Ontario, le Reform Party dans l’Ouest et que le Bloc québécois se démarque uniquement dans les circonscriptions francophones du Québec. La formation dirigée par Gilles Duceppe connaît d’aileurs un recul au Québec alors qu’elle obtient les faveurs d’environ 36% des électeurs, un pourcentage qui n’est que légèrement supérieur à celui que reçoivent les libéraux de Jean Chrétien. Parallèlement à cela, le Parti progressiste-conservateur fait des percées dans les provinces de l’Atlantique et réussit à faire élire cinq députés, dont le chef Jean Charest, au Québec. Pour sa part, le Nouveau Parti démocratique conserve certains acquis dans les provnices de l’Atlantique et au Manitoba. Les libéraux de Jean Chrétien détiennent néanmoins une majorité à la Chambre des communes, ce qui leur permettra de diriger le pays pendant les quatre prochaines années. Source : Le Devoir, 3 juin 1997, p. A1-A3, A5. La Presse, 3 juin 1997, p.A1, et autres. L’Encyclopédie du Canada : édition 2000, Montréal, Stanké, 2000, p. 495 et 1808-1810.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...