Réélection des libéraux de Lester B. Pearson à la Chambre des communes à Ottawa

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il s’agit d’un deuxième gouvernement minoritaire consécutif pour les libéraux de Lester B. Pearson qui viennent à quelques sièges de détenir la majorité à la Chambre des communes. Le scrutin de 1965 confirme à peu près les résultats de 1963, si ce n’est pour le Crédit social qui chute de 24 à 13 députés, dont 10 au Québec. Le Parti libéral fait d’ailleurs des gains aux mains des Créditistes dans cette province, obtenant 31,6% des voix et 56 sièges sur 75, soit neuf de plus qu’en 1963. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) fait pour sa part élire 21 députés à la grandeur du pays. De ce nombre, aucun toutefois ne représente une circonscription québécoise. Enfin, soulignons que les élections du 8 novembre marquent également l’entrée sur la scène politique des « trois colombes » (Pierre Elliott Trudeau, Gérard Pelletier, Jean Marchand
) sous la bannière libérale. Il s’agit d’un deuxième gouvernement minoritaire consécutif pour les libéraux de Lester B. Pearson qui viennent à quelques sièges de détenir la majorité à la Chambre des communes. Le scrutin de 1965 confirme à peu près les résultats de 1963, si ce n’est pour le Crédit social qui chute de 24 à 13 députés, dont 10 au Québec. Le Parti libéral fait d’ailleurs des gains aux mains des Créditistes dans cette province, obtenant 31,6% des voix et 56 sièges sur 75, soit neuf de plus qu’en 1963. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) fait pour sa part élire 21 députés à la grandeur du pays. De ce nombre, aucun toutefois ne représente une circonscription québécoise. Enfin, soulignons que les élections du 8 novembre marquent également l’entrée sur la scène politique des « trois colombes » (Pierre Elliott Trudeau, Gérard Pelletier, Jean Marchand
) sous la bannière libérale. Source : Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB Éditeur, 1989, 400 p. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1987, p.659-662. L’Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 2000, p. 1808-1810 et 1826-1827.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...