Réélection des libéraux de Pierre Elliott Trudeau à la Chambre des communes à Ottawa

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il faut attendre le dépouillement de tous les votes avant de confirmer la victoire des libéraux qui ne devancent les progressistes-conservateurs que par deux sièges et 3,5% du vote populaire. Avec respectivement 31 et 15 députés, le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Crédit social détiennent le sort du prochain gouvernement entre leurs mains. Le Crédit social obtient d’ailleurs le deuxième rang au Québec au niveau des sièges (15) et des voix (24,4%). Il n’est devancé que par le Parti libéral qui, dans cette province, récolte 56 sièges sur 73 et 49,1% des voix. Le gouvernement minoritaire que dirige Pierre Elliott Trudeau conservera le pouvoir jusqu’à l’été 1974. Les élections générales du 8 juillet permettront alors aux libéraux d’obtenir à une majorité à la Chambre des communes, comme ce fut le cas entre 1968 et 1972.Il faut attendre le dépouillement de tous les votes avant de confirmer la victoire des libéraux qui ne devancent les progressistes-conservateurs que par deux sièges et 3,5% du vote populaire. Avec respectivement 31 et 15 députés, le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Crédit social détiennent le sort du prochain gouvernement entre leurs mains. Le Crédit social obtient d’ailleurs le deuxième rang au Québec au niveau des sièges (15) et des voix (24,4%). Il n’est devancé que par le Parti libéral qui, dans cette province, récolte 56 sièges sur 73 et 49,1% des voix. Le gouvernement minoritaire que dirige Pierre Elliott Trudeau conservera le pouvoir jusqu’à l’été 1974. Les élections générales du 8 juillet permettront alors aux libéraux d’obtenir à une majorité à la Chambre des communes, comme ce fut le cas entre 1968 et 1972. Source : Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB Éditeur, 1989, 400 p. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, François Ricard, Histoire du Québec contemporain : le Québec depuis 1930, Montréal, Boréal, 1987, p.659-662. Craig Brown (sous la direction de), Histoire générale du Canada, Montréal, Boréal, 1990, p.644-652.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...