Réélection des libéraux de William Lyon Mackenzie King à la Chambre des communes à Ottawa

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Avec 59,4% des voix et 59 sièges sur 65, les libéraux continuent de dominer le paysage politique au Québec. Par contre, les conservateurs sont en nette progession. Ils obtiennent 33,7% des voix, contre 18,4% en 1921, et font élire quatre députés à la Chambre des communes. Pour sa part, le Parti progressiste ne présente pas de candidats au Québec. À noter que c’est la première fois que les résultats des élections générales sont annoncés sur les ondes radiophoniques au Canada. Avec 59,4% des voix et 59 sièges sur 65, les libéraux continuent de dominer le paysage politique au Québec. Par contre, les conservateurs sont en nette progession. Ils obtiennent 33,7% des voix, contre 18,4% en 1921, et font élire quatre députés à la Chambre des communes. Pour sa part, le Parti progressiste ne présente pas de candidats au Québec. À noter que c’est la première fois que les résultats des élections générales sont annoncés sur les ondes radiophoniques au Canada. Source : Pierre Drouilly, Atlas des élections fédérales au Québec, 1867-1988, Montréal, VLB, 1989. Paul-André Linteau, René Durocher, Jean-Claude Robert, Histoire du Québec contemporain, De la Confédération à la crise (1867-1929), Montréal, Boréal Express, 1979, p.595-600. L’Encyclopédie du Canada, Montréal, Stanké, 2000, p. 1347-1348 et 1808-1810. Howard A. Scarrow, Canada Votes : A Handbook of Federal and Provincial Election Data, New Orleans, The Hauser Press, 1962, p.45-49.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...