Réélection du Parti québécois de Lucien Bouchard à l’Assemblée nationale du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La lutte s’avère intéressante entre deux anciens ministres conservateurs fédéraux, Bouchard et Charest, maintenant à la tête de deux formations oeuvrant sur la scène provinciale. C’est la première fois depuis 1966 que la parti qui récolte le plus de voix ne remporte pas les élections générales au Québec. Le PLQ obtient en effet 43,6% des votes, contre 42,9% pour le PQ, mais ne réussit à faire élire que 46 députés. Ce résultat constitue une surprise car les sondages réalisés au cours de la campagne donnaient le PQ de Lucien Bouchard
favori, tant au niveau des intentions de vote que de la répartition des sièges. L’Action démocratique du Québec (ADQ), dirigée par Mario Dumont, reçoit pour sa part l’appui de 11,8% des électeurs inscrits, mais ne fait élire qu’un seul député, soit le chef Mario Dumont. En tout, 77% des électeurs admissibles se prévalent de leur droit de vote, un pourcentage plutôt bas pour des élections générales au Québec.La lutte s’avère intéressante entre deux anciens ministres conservateurs fédéraux, Bouchard et Charest, maintenant à la tête de deux formations oeuvrant sur la scène provinciale. C’est la première fois depuis 1966 que la parti qui récolte le plus de voix ne remporte pas les élections générales au Québec. Le PLQ obtient en effet 43,6% des votes, contre 42,9% pour le PQ, mais ne réussit à faire élire que 46 députés. Ce résultat constitue une surprise car les sondages réalisés au cours de la campagne donnaient le PQ de Lucien Bouchard
favori, tant au niveau des intentions de vote que de la répartition des sièges. L’Action démocratique du Québec (ADQ), dirigée par Mario Dumont, reçoit pour sa part l’appui de 11,8% des électeurs inscrits, mais ne fait élire qu’un seul député, soit le chef Mario Dumont. En tout, 77% des électeurs admissibles se prévalent de leur droit de vote, un pourcentage plutôt bas pour des élections générales au Québec. Source : Le Devoir, 1er décembre 1998, p. A1-A6.

Voir en ligne : http://bilan3.usherbrooke.ca/bilan/...