Référendum municipal sur la question de la création d’un bureau de contrôle des finances de Montréal

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Dorénavant, le nombre de conseillers s’élève à trente et un et le bureau de contrôle sera formé de quatre commissaires. Le maire quant à lui perd des prérogatives et des pouvoirs permis par la loi de 1899 en matière de contrôle des comités municipaux et sur les fonctionnaires. Ces derniers deviennent soumis au bureau de contrôle.Dorénavant, le nombre de conseillers s’élève à trente et un et le bureau de contrôle sera formé de quatre commissaires. Le maire quant à lui perd des prérogatives et des pouvoirs permis par la loi de 1899 en matière de contrôle des comités municipaux et sur les fonctionnaires. Ces derniers deviennent soumis au bureau de contrôle. Source : nd

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...