Refus du premier ministre du Québec d’assumer les coûts de l’intervention de l’armée en octobre 1970

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Les militaires sont demeurés en sol québécois tout au long de cette période de crise, soit du milieu d’octobre 1970 jusqu’au début de janvier 1971, c’est-à-dire quelques jours après l’arrestation des principaux membres de la cellule « Chénier ». Les militaires sont demeurés en sol québécois tout au long de cette période de crise, soit du milieu d’octobre 1970 jusqu’au début de janvier 1971, c’est-à-dire quelques jours après l’arrestation des principaux membres de la cellule « Chénier ». Source : nd

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...