Remaniement ministériel du cabinet de Jean Lesage

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Il faudra attendre l’élection partielle du 25 septembre pour que le nouveau ministre du Revenu soit élu dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce. Cette procédure est pour le moins inhabituelle à l’Assemblée législative : elle a été appliquée pour la dernière fois en 1930 par Louis-Alexandre Taschereau en faveur de Gordon Wallace Scott. Ce dernier sera toutefois battu lors des élections qui devaient lui permettre de siéger à l’Assemblée législative. Le remaniement fait par le premier ministre Lesage implique également René Hamel, qui devient procureur général, Carrier Fortin, qui devient ministère du Travail, et Georges-Émile Lapalme, ex-procureur général qui occupera désormais le poste de ministre des Affaires culturelles. Selon Claude Ryan, du journal « Le Devoir », ce remaniement « ...est significatif à cause, dans un cas (Kierans), de la qualité du nouveau venu et, dans les trois autres cas, de l’importance du ministère. » Il faudra attendre l’élection partielle du 25 septembre pour que le nouveau ministre du Revenu soit élu dans Montréal-Notre-Dame-de-Grâce. Cette procédure est pour le moins inhabituelle à l’Assemblée législative : elle a été appliquée pour la dernière fois en 1930 par Louis-Alexandre Taschereau en faveur de Gordon Wallace Scott. Ce dernier sera toutefois battu lors des élections qui devaient lui permettre de siéger à l’Assemblée législative. Le remaniement fait par le premier ministre Lesage implique également René Hamel, qui devient procureur général, Carrier Fortin, qui devient ministère du Travail, et Georges-Émile Lapalme, ex-procureur général qui occupera désormais le poste de ministre des Affaires culturelles. Selon Claude Ryan, du journal « Le Devoir », ce remaniement « ...est significatif à cause, dans un cas (Kierans), de la qualité du nouveau venu et, dans les trois autres cas, de l’importance du ministère. » Source : Le Devoir, 9 août 1963, p.1. Bibliothèque de la Législature, Répertoire des parlementaires québécois, 1867-1978, Québec, 1980, 797 pages.
http://www.assnat.qc.ca/fra/patrimoine/chronologie/chrono3.html

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...