Remaniement ministériel du cabinet du premier ministre René Lévesque

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Rodrigue Tremblay, et celui des Communications, Louis O’Neill, quittent le cabinet. Ils sont remplacés respectivement par Yves Duhaime et Denis Vaugeois. Deux autres députés accèdent également au cabinet : François Gendron (Fonction publique) et Michel Clair (Revenu). Le premier ministre procède également à d’autres modification alors que dix ministres changent de responsabilités. Soulignons les noms de Lise Payette, qui devient ministre d’État à la Condition féminine, et de Guy Joron, qui lui succède à la tête du ministère des Consommateurs, Coopératives et des Institutions financières.Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Rodrigue Tremblay, et celui des Communications, Louis O’Neill, quittent le cabinet. Ils sont remplacés respectivement par Yves Duhaime et Denis Vaugeois. Deux autres députés accèdent également au cabinet : François Gendron (Fonction publique) et Michel Clair (Revenu). Le premier ministre procède également à d’autres modification alors que dix ministres changent de responsabilités. Soulignons les noms de Lise Payette, qui devient ministre d’État à la Condition féminine, et de Guy Joron, qui lui succède à la tête du ministère des Consommateurs, Coopératives et des Institutions financières. Source : Le Devoir, 22 septembre 1979, p.1,6.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...