Repenser l’absolutisme en France aux XVIe et XVIIe siècles. Note de lecture sur Le Prince absolu. Apogée et déclin de l’imaginaire monarchique d’Arlette Jouanna

, par Histoire Engagee

Par Christian Legault, candidat à la maîtrise à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) Version PDF La manière dont le pouvoir politique s’est conceptualisé dans un régime absolutiste au XVIIe siècle façonne toujours nos sociétés d’aujourd’hui. Les Français y voient encore une époque où le pouvoir y était « arbitraire », « despotique », « inique » et « illégitime »[1]. S’interroger sur l’absolutisme n’est toutefois […]

Voir en ligne : http://histoireengagee.ca/?p=7868