Requiescat in Pace : Eugène Leliepvre

, par noreply@blogger.com (P.-F.-X.)

Enseigne et sergent des troupes de la Marine,
par Eugène Leliepvre. Source : Parcs Canada.

Il y a un peu moins d'un mois, le 19 novembre, décédait à l'âge de 106 ans l'artiste Eugène Leliepvre. Peintre Officiel de l’Armée française depuis 1951 et spécialiste des uniformes de l'Ancien Régime, son œuvre a alimenté d'une façon inestimable l'image qu'on se fait aujourd'hui de la Nouvelle-France. Vous avez tous croisé et apprécié de ses illustrations, j'en suis certain.

Aux premières commandes de la Company of Military Historians, qui le sollicite dès les années cinquante pour illustrer les spécificités des uniformes des Français ayant foulé le sol nord-américain, succèdent plusieurs commandes de planches sur les troupes françaises au Canada. Par l’intermédiaire de René Chartrand, alors conservateur en chef à Parcs Canada, Leliepvre confectionne une série de mannequins militaires et de planches illustrant la vie dans les forts de la Nouvelle-France. De même, il ouvre les portes de son atelier à Francis Back, alors élève en art, qui depuis et devenu le peintre de la Nouvelle-France. 

On peut — et l'on doit — contempler l'œuvre de Leliepvre avec un œil critique. Ses autochtones et ses coureurs des bois renvoient un peu trop aux stéréotypes d'antan : cuir frangé, hures toutes simples chez les autochtones et anachroniques barbes chez les français, etc. Le bilan de son n'œuvre n'en demeure pas moins remarquable. En matière d'uniforme, son souci du détail historique est incontestable.

Les intéressés trouveront un survol de l'œuvre "canadienne" de Leliepvre ici.

P.-F.-X.

Voir en ligne : http://charlevoixnf.blogspot.com/20...