Retour au travail des employés des minoteries Ogilvie et Phénix

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

Le front commun composé de quatre syndicats fut formé en janvier pour protester contre une coupure de salaire de 40 cents l’heure décrétée par la Commission fédérale de la lutte contre l’inflation. Le conflit se poursuit cependant chez Robin Hood et Maple Leaf. Les relations sont particulièrement tendues chez Robin Hood où des gardes de sécurité engagés par la compagnie ont fait feu sur les grévistes le 22 juillet.Le front commun composé de quatre syndicats fut formé en janvier pour protester contre une coupure de salaire de 40 cents l’heure décrétée par la Commission fédérale de la lutte contre l’inflation. Le conflit se poursuit cependant chez Robin Hood et Maple Leaf. Les relations sont particulièrement tendues chez Robin Hood où des gardes de sécurité engagés par la compagnie ont fait feu sur les grévistes le 22 juillet. Source : La Devoir, 27 juillet 1977, p.1 et 6.

Voir en ligne : http://www.bilan.usherbrooke.ca/bil...