Retour sur les Patriotes de 1837-1838

, par Jean Provencher

À la fin du 19e siècle le souvenir des Patriotes de 1837-1838 est toujours très vif. Le 21 juin 1891, par exemple, à l’occasion d’une « cérémonie imposante », on procède à la translation des restes du docteur Jean-Olivier Chénier depuis le « cimetière des enfants sans baptême » de Saint-Eustache, où reposent avec lui onze autres Patriotes, jusqu’à […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2014/06/0...