Retrouvons la dynastie des T’Ang (618-907)

, par Jean Provencher

Une des grandes périodes de la poésie chinoise. Nous l’évoquions en mars 2014 et novembre 2015. Extraits d’un ouvrage sans doute bien rare au Québec : Cent quatrains des T’Ang (Éditions La Baconnière, Neuchatel, Suisse). Voici un peu de la nuit.    Maison dans l’allée aux bambous Seul, assis parmi les bambous solitaires, […]

Voir en ligne : http://jeanprovencher.com/2016/10/1...