Revendications autonomistes de la Fédération des travailleurs du Québec

, par Bilan du Siècle - Université de Sherbrooke

La FTQ obtient ainsi l’entière responsabilité en ce qui a trait à l’éducation syndicale, aux Conseils de travail régionaux et au transfert des sommes qu’on leur alloue.La FTQ obtient ainsi l’entière responsabilité en ce qui a trait à l’éducation syndicale, aux Conseils de travail régionaux et au transfert des sommes qu’on leur alloue. Source : Louis Fournier, Histoire de la FTQ, 1965-1992 : la plus grande syndicale au Québec, Montréal, Québec/Amérique, 1994, 291 p.

Voir en ligne : http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/p...