Révolutions européennes et théâtre à la Congrégation de Notre-Dame, 1868-1871

Julie Plourde
| :
Au tournant des années 1870, les filles de la Congrégation de Notre-Dame ont joué, entre les murs des couvents, des pièces théâtrales à caractère politique. Dépeignant les révolutionnaires européens de l’époque sous les traits de Satan, ces pièces ont permis de financer l’envoi des zouaves en Italie. Les filles ont aussi, sans nécessairement le savoir, participé à la quête de Mgr Bourget d’éradiquer les idées libérales et de propager l’ultramontanisme dans la bourgeoisie canadienne-française.
| :
At the turn of the 1870s, the daughters of the Congregation of Notre-Dame presented politically-themed theatrical plays within the walls of the convents. Depicting European revolutionaries portrayed as Satan, these plays raised funds to send Zouaves in Italy. Unintentionally, the girls also took part in Bishop Bourget’s ambition to eradicate liberal ideas and spread ultramontanism within the French Canadian bourgeoisie.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1064566ar