Robert-Lionel Séguin et sa collection ethnologique : démarches, méthode et réseau

Laurence Provencher-St-Pierre
La collection de plus de 20 000 objets accumulés par Robert-Lionel Séguin demeure l’un des résultats les plus visibles de l’héritage de cet ethnologue passionné. À la fin des années 1970, Séguin amorce la rédaction de fiches d’objet détaillées. Que nous apprend ce premier travail d’inventaire ? D’abord, il s’agit de présenter le contenu de ces fiches et d’en extraire les éléments les plus révélateurs de son collectionnement. Puis, le croisement de ces données avec d’autres documents d’archives, comme la correspondance entre Séguin et le folkloriste Luc Lacourcière, expose le déploiement de son réseau d’informateurs et du rôle central de celui-ci dans sa démarche de collecte. Enfin, documenter cette collection par ses archives permet d’ouvrir la réflexion sur le projet scientifique de ce chercheur-collectionneur.

Voir en ligne : http://www.erudit.org/fr/revues/rab...