STL 250

, par noreply@blogger.com (P.-F.-X.)

J'ai de toute évidence négligé, en faisant le décompte des anniversaires qui seront célébrés en 2014, de mentionner le 250e de la fondation de St. Louis (Saint-Louis), Missouri. Oups !
 
À l'été 1763, le gouverneur de la Louisiane, Jean-Jacques Blaise d'Abbadie, attribuait au marchand nouvel-orléanais Gilbert-Antoine de Saint-Maxent le monopole du commerce dans le haut de la colonie. La nouvelle que la France venait de céder l'est du Mississippi à la Grande-Bretagne, suivant les termes du Traité de Paris, donnait encore plus d'importance au projet puisque les établissements clefs de la Haute-Louisiane, alias Pays des Illinois, se trouvaient sur cette rive. Pierre Laclède et son beau-fils, René Auguste Chouteau, furent dépêchés avec une vingtaine d'hommes dans la région pour établir un nouveau centre, sur la rive ouest. Ils identifièrent un site propice à la fourche du Mississippi et du Missouri, puis y entamèrent les travaux de construction le 15 février 1764. 
 
Laclède donna le nom de Saint-Louis à l'établissement qui, bientôt, attira plusieurs familles françaises de Cahokia et du Fort de Chartres, sur la rive est du fleuve, qui cherchaient à fuir l'autorité de leurs nouveaux maîtres britanniques. En 1765, Saint-Louis devint officiellement le siège administratif de la Haute-Louisiane, territoire désormais espagnol : l'année précédente, il avait été révélé que la Louisiane à l'ouest du Mississippi avait été cédée à l'Espagne suivant les termes du traité secret de Fontainebleau de 1762. Territoire espagnol en théorie, car ce n'est qu'en 1770 que le commandant français de Saint-Louis fut remplacé par un officier espagnol. La population des lieux conservera pour près d'un siècle par après son noyau français, dont les descendants portent encore fièrement l'héritage aujourd'hui. 

Reenactment of the Founding of St. Louis
À l'hôtel de ville de St. Louis : le jeune René Auguste Chouteau incarné ;
en arrière-plan, quelques drapeaux et un Osage. Photo : St. Louis Today.
 
L'année de commémoration et de célébration a été lancée hier, le 15 février, jour anniversaire de la fondation, avec une reconstitution théâtrale dans le hall d'entrée de l'hôtel de ville de St. Louis. On a annoncé une initiative intéressante : de nouveaux panneaux d'affichage vont venir rappeler les noms de rue d'origine dans le centre-ville. Une autre reconstitution, prévue à l'extérieur sur les parterres de l'Arche monumentale qui sert d'icône à la ville, a été moins fréquentée en raison du mauvais temps. St. Louis Today rapporte tout cela. Le programme des festivités, au site www.stl250.org, annonce quelques autres manifestations historiques.


P.-F.-X.

Voir en ligne : http://charlevoixnf.blogspot.com/20...