Saint Zotique de Montréal : itinéraire d’une dévotion ultramontaine (1845-2005)

Michel Dahan
| :
Cet article cherche à retracer l’itinéraire d’une dévotion aujourd’hui complètement oubliée. De 1845 à 2005, de nombreux catholiques montréalais vénérèrent dans la cathédrale de leur ville les reliques de saint Zotique. Les ossements de ce mystérieux saint provenaient des catacombes de Rome. Encouragée par le clergé, la dévotion à saint Zotique ne demeura pas restreinte au domaine des dévotions publiques mais fut également adoptée comme partie intégrante de l’univers dévotionnel privé de nombreux fidèles. En considérant le cas particulier de saint Zotique, cet article cherche à mettre en lumière l’engouement qui caractérisa les reliques de saints catacombaires au Québec. La ferveur religieuse entourant ces reliques a constitué l’une des expressions caractéristiques de la piété ultramontaine.
| :
This article recounts the itinerary of a forgotten religious devotion. From 1845 to 2005, many Montreal Catholics venerated in their cathedral the relics of saint Zoticus. The remains of this mysterious saint came from the catacombs of Rome. Promoted by the clergy, the devotion to saint Zoticus was not restricted to the realm of public devotions but was adopted as an integral element of the private devotional world of many Catholics. In looking at the particular example of saint Zoticus, this article reveals the keen interest that existed for relics of catacomb saints in Quebec. The religious fervor surrounding these relics constituted one of the distinctive expressions of ultramontane piety.

Voir en ligne : http://id.erudit.org/iderudit/1040857ar